Conserver ses bulletins de paie : tous nos conseils

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

Sa première fiche de paie, on voudrait l'encadrer. La 263e, on se demande où on va bien pouvoir la mettre. Comme pour la plupart des documents officiels qui commencent à s'entasser, la question de savoir combien de temps les conserver finit par se poser.

Pourquoi conserver ses bulletins de salaires ?

Vous pouvez avoir besoin de vos fiches de paie tout au long de votre vie, notamment en cas :

  • de demande de crédit ;
  • de location immobilière ; 
  • de déclaration d'impôts.

Il est donc essentiel de conserver ses fiches de paie, récentes comme anciennes. En effet, vous en aurez besoin pour faire valoir vos droits au chômage et à la retraite, c'est d'ailleurs mentionné sur celles-ci : « pour faire valoir vos droits, veuillez conserver ce bulletin sans limite de durée ».

Combien de temps conserver ses bulletins de paie ?

Votre employeur est tenu de conserver vos fiches de paie pendant 5 ans. Mais il est fortement recommandé de conserver soi-même ses bulletins de salaire à vie pour toutes les raisons énoncées plus haut.

Conserver ses bulletins de salaire à l'abri

Format papier et format numérique

Il est donc important de conserver vos fiches de paie au même endroit, classées dans une pochette ou un classeur. Mais comme personne n'est à l'abri d'une inondation, d'un incendie ou d'un cambriolage, mieux vaut également les scanner et les conserver dans votre ordinateur, disque dur externe ou dans votre boîte mail, au cas où il devrait arriver quelque chose à votre ordinateur.

Utiliser un coffre-fort numérique

Il s'agit d'une solution simple et sécurisée pour conserver ses archives. Le principe est simple : tous les documents (factures, fiches de paie, etc.) que vous recevez numériquement sont automatiquement archivés en double dans votre coffre-fort.

Depuis 2017, l'employeur doit garantir la disponibilité des bulletins de salaire dématérialisés pendant une durée de 50 ans ou jusqu'aux 73 ans du salarié. L'employeur n'est par ailleurs plus tenu d'obtenir l'accord préalable du salarié en cas de transmission numérique. Il doit cependant respecter un délai de prévenance d'un mois. Le salarié peut toujours s'opposer à cette remise dématérialisée et exiger un bulletin de paie « version papier ».

Pour aller plus loin :

Retraite

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différentes caisses et les revenus complémentaires
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Salariés du privé

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider